Ménandre: Etude historique et littéraire sur la comédie et la société grecques

Guizot, Guillaume. Ménandre. Etude Historique Et Littéraire Sur La Comédie Et La Société Grecques. Paris: Didier et Cie, 1866. Printed by Bonaventure et Ducessois, Paris. 457 pages. [Second Edition]. New edition.
Condition: Fine. Hardcover. With frontspiece of Menander.

50,00

In stock

Product ID: 1158 SKU: SKU-6364 Categories: ,

Français:

Menandre. Etude Historique Et Littéraire Sur La Comédie Et La Société Grecques est un ouvrage de Guillaume Guizot, publié en 1866 par Didier et Cie à Paris et imprimé par Bonaventure et Ducessois, Paris. Ce livre de 457 pages, dans un état excellent, est relié en couverture rigide et contient un frontispice de Ménandre. Il s’agit de la deuxième édition, également marquée comme une nouvelle édition.

L’ouvrage de Guizot offre une étude approfondie de Ménandre, un dramaturge grec connu comme le représentant le plus célèbre de la Nouvelle Comédie athénienne. Ménandre (c. 342/41 – c. 290 av. J.-C.) a écrit 108 comédies et a remporté huit fois le prix au festival de la Lenaia. Bien que son record au City Dionysia soit inconnu, il est probable qu’il ait été tout aussi spectaculaire. L’un des écrivains les plus populaires de l’Antiquité, son œuvre a été perdue pendant le Moyen Âge et est connue à l’époque moderne sous une forme très fragmentaire, dont une grande partie a été découverte au 20e siècle. Seule une pièce, Dyskolos, a survécu presque entièrement.

English:

Menandre. Etude Historique Et Littéraire Sur La Comédie Et La Société Grecques is a work by Guillaume Guizot, published in 1866 by Didier et Cie in Paris and printed by Bonaventure et Ducessois, Paris. This 457-page book, in fine condition, is hardcover and includes a frontispiece of Menander. It is the second edition, also noted as a new edition.

Guizot’s work offers an in-depth study of Menander, a Greek dramatist known as the most famous representative of Athenian New Comedy. Menander (c. 342/41 – c. 290 BC) wrote 108 comedies and took the prize at the Lenaia festival eight times. His record at the City Dionysia is unknown but may well have been similarly spectacular. One of the most popular writers of antiquity, his work was lost during the Middle Ages and is known in modernity in highly fragmentary form, much of which was discovered in the 20th century. Only one play, Dyskolos, has survived almost entirely.